Satisfaction des familles

 

En décembre 2015, une enquête de satisfaction a été réalisée auprès des familles pour la onzième année consécutive. Le but de cette enquête est de savoir si l'accueil de jour continue d'apporter l'aide appropriée au maintien à domicile des personnes désorientées, mais aussi de répondre aux attentes des familles.

Elle a été réalisée à l'aide d'un questionnaire anonyme adressé par courrier à 199 familles dont le parent a été accueilli au centre au moins deux mois pendant l'année. 55% ont répondu au questionnaire ce qui est un score révélateur de la coopération des familles.

Les résultats de l'enquête 2015 confirment ceux des années précédentes

Les familles déclarent tout d'abord que la prise en charge en accueil de jour leur permet de se reposer dans 54% des cas, d'être plus disponibles pour leur parent (33% des cas) et d'avoir d'autres activités (36% des cas).

Dans 93% des cas, les familles ont l'impression que la prise en charge du centre a amélioré l'état de santé de leur parent (45% beaucoup, 48% un peu, 7% pas du tout). Cette amélioration commence à se manifester au bout des trois premiers mois de prise en charge. Elle est stable pour 65% des aidants, 19% sont d'un avis contraire et 16% n'ont pas d'avis.

96% des familles considèrent que la qualité de vie de leur parent au domicile s'est améliorée (13% énormément, 44% beaucoup, 40% un peu, 4% pas du tout) depuis qu'il est suivi en accueil de jour.

Les aidants familiaux considèrent que leur qualité de vie s'est également améliorée au domicile dans 92% des cas (10% énormément, 28% beaucoup, 54% un peu, 8% pas du tout) depuis que leur proche est suivi en accueil de jour. D'une manière générale, les familles trouvent que l'accueil de jour leur apporte une aide au maintien à domicile de leur parent dans 98% des cas (33% énormément, 40% beaucoup, 25% un peu, 2% pas du tout).


Les résultats de l’enquête 2015 sont disponibles en téléchargeant le rapport ci-joint.